Comment se rendre en Nouvelle-Zélande ?

Bien que les distances ne soient pas longues en Nouvelle-Zélande, la vérité est que les transports publics ne couvrent pas tous les coins touristiques. Il est beaucoup plus confortable et agréable de conduire soi-même une voiture ou une camionnette. Le sentiment d’être maître de son temps, de pouvoir dormir au bord d’un lac entouré de montagnes, de pouvoir cuisiner au bord d’un glacier et de faire tous les arrêts nécessaires vous accroche. Par conséquent, voyager dans ce pays en van est, au-delà de la vue de ses paysages à couper le souffle, est une expérience agréable.

Ce pays est le plus préparé au monde pour voyager en van. Il possède de très bonnes routes, de nombreux campings gratuits et payants pour passer la nuit et toutes sortes d’équipements pour faciliter la vie des campeurs. En outre, la question économique entre ici en jeu. Bien que la location d’un van puisse sembler coûteuse, la vérité est que c’est le moyen le moins cher de connaître le pays. Il existe de nombreux endroits où dormir qui sont gratuits. Mais vous pouvez aussi préparer votre propre nourriture dans votre cuisine et ainsi réduire considérablement le coût du voyage. Il existe de nombreux conseils pour déplacer en voiture à travers le pays et de réaliser un itinéraire de van à travers ce pays.

Choisissez un bon moment pour voyager en Nouvelle-Zélande

Même si c’est toujours un bon moment pour faire un séjour en voyage en voiture Nouvelle-Zélande en van, il est recommandé de vous renseigner un peu sur la météo. Vous devez aussi tenir compte des activités que vous avez en tête. Si vous êtes très intéressé par les activités de plein air, il est conseillé de choisir de partir au milieu ou à la fin du printemps, en été ou au début du mi-automne. Étant donné que la Nouvelle-Zélande est située dans l’hémisphère sud, le printemps a lieu entre septembre et décembre, l’hiver entre décembre et mars et l’automne entre mars et juin. Comme c’est le cas dans la plupart des pays, pendant l’été, les prix des logements et des locations de camionnettes et de voitures augmentent. Par conséquent, si vous voulez économiser un peu, évitez les mois de décembre et janvier surtout la période de Noël. Par contre, si vous êtes un passionné de ski ou de snowboard, préparez votre séjour en camionnette pour les mois de juillet et août, lorsque la neige est à son maximum.

Concevez votre itinéraire de voyage à travers la Nouvelle-Zélande par van

Il y a tant à faire dans ce pays. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de composer un itinéraire fermé, l’un des conseils qu’on peut vous donner pour vous rendre dans ce pays en camionnette est de concevoir l’itinéraire que vous souhaitez faire. Cela nécessite quelques recherches sur ce que vous voulez visiter, comment les rejoindre, combien de temps cela prend. Si vous voulez un peu d’inspiration, jetez un coup d’œil à cet itinéraire de 18 jours autour de la Nouvelle-Zélande en camping-car. La plupart des voyageurs commencent généralement leur itinéraire à Auckland, la capitale du pays. Et après avoir visité l’île du Nord, ils se rendent sur l’île du Sud en ferry pour laisser la voiture ou le van à Christchurch. Ensuite, selon le lieu de départ de leur avion, ils prennent un vol qui relie ou non les deux villes. La plupart des sociétés de location de voitures facturent des frais pour la restitution de la voiture à un bureau différent de celui où vous l’avez prise. Ainsi, évaluez la meilleure option pour vous en comparant les prix de la location et des vols que vous devez acheter.

Fourgon, voiture ou camping-car ?

L’une des décisions les plus importantes à prendre lors du séjour est d’évaluer si vous souhaitez louer une voiture, une camionnette ou une caravane. Chaque véhicule a ses avantages et ses inconvénients. Il existe bien sûr différents types de voitures, de camionnettes et de camping-cars. Dans tous les cas, la clé est dans le budget que vous avez en tête et le nombre de personnes qui vont partir. En revanche, pour que votre séjour en van ou en voiture soit un peu moins cher, il est essentiel que vous ne laissiez pas cette question de location à plus tard. Réserver quelques mois à l’avance vous garantit non seulement plus de variété, mais aussi un prix généralement plus avantageux. Pensez également à louer un modèle de véhicule plus moderne ou un diesel, car cela vous permettra d’économiser un peu plus de carburant.

Autonome ou non ?

Il existe un règlement et cela ne peut se faire que dans les zones autorisées et sur les terrains de camping. En outre, il existe des zones où vous n’êtes autorisé à séjourner que si vous disposez d’une fourgonnette ou d’un camping-car autonome. C’est-à-dire que cette zone doit être équipé d’un réservoir d’eaux grises, de toilettes, d’un évier et de déchets et donc d’un permis autonome. Pour obtenir cette accréditation, le véhicule doit avoir passé certains contrôles et, par conséquent, il possède un autocollant qui est généralement placé à l’arrière pour que la police puisse voir qu’il est.

Quel est l’avantage de louer un fourgon autonome ?

Que vous serez autorisé à camper gratuitement sur de nombreux autres sites autorisés. Si vous n’êtes pas autonome, vous risquez une amende. L’inconvénient est que la location de cette manière est un peu plus chère. Il faut donc évaluer un peu la situation. Voyez si vous êtes intéressé par une augmentation du coût de la location. Si, pour des raisons de commodité et parce que vous avez l’électricité la nuit, vous prévoyez de passer beaucoup de temps dans des campings payants, il n’est peut-être pas rentable d’être autonome. Il existe des applications qui vous permettent d’obtenir toutes les informations nécessaires pour savoir si ces campings sont autonomes ou non.

Plan du site